[Mascarade]Ulv Skog

Avatar de l’utilisateur
Tenaka Khan
Messages : 71

[Mascarade]Ulv Skog

Message#1 » 16 Déc 2015, 19:10




Liens des portraits représentant le personnage : Nom : Skog
Prénom : Ulv
Age :32 ans
Race : Loup-Garou
Archétype/classe : Rétameur / Loup-Garou
Univers principal auquel il appartient : Horreur, Dark Fantasy, Epoque

Taille : 1m81
Poids : 64 kilos
Couleur des yeux : Ambre
Couleur des cheveux :Châtain pâle avec une petite nuance d’ocre

Nom du compte auquel il est Lié : Tenaka Khan

Résumé succinct du personnage :



Physique:Vêtu d’un pantalon de cuir, d’une chemise simple et d’un gilet de cuir, dur de lire quelque chose de peu accueillant et de lupin dans son allure. Si ce n’est ses cheveux légèrement bouclés qui ont tendance à s’emmêler parfois. Chose qu’il résout en faisant une vague natte grossière, ou des tresses. Mais peu évident de tenir cela en place quand on sait qu’on se transforme à la pleine lune. Surtout que sa chevelure a tendance à venir danser jusqu’à ses fesses.

Son regard ambre est trop calme, voire parfois rêveur. On pourrait croire que c’est du à sa condition et qu’il rêve souvent à la lune capricieuse quand cette dernière l’exige. Mais il a toujours été comme ça et il tient ca de sa mère. Ses traits bruts, imposants sont assez contrastants avec la texture de sa peau qui semble douce au premier regard. On pourrait croire qu’il est imberbe, mais c’est juste qu’il se rase à la lame périodiquement.
Son corps est mince, et sa musculature sèche à cause du fait qu’il est constamment sur la route, du à son métier de rétameur ambulant. Mais aussi légèrement renforcée musculairement à cause de ses cavalcades nocturnes qui tendent à entretenir son corps.

Il ne porte jamais de chapeau. Car, il préfère partir et changer d’endroit quand il s’attire des ennuis.


Psychique : De première abord, Ulv a toutes les allures bienveillante de l’étrangers pacifiste. Son visage inspire le calme, la quiétude et sa voix naturellement basse qu’il ne hausse jamais est plutôt agréable. Sans donner l’envie de s’endormir à chaque fois qu’il parle. Ses gestes sont fluides et habiles. Et il est suffisamment curieux pour être aux courants des nouvelles qui gravitent autour de lui et de ses actes. Il est parfois rêveur et lui arrive de décrocher d’une conversation pour penser à un truc qui est à des années lumières du sujet qu’il vient de quitter.

Cela fait longtemps qu’il a été mordu et il a depuis longtemps accepté sa condition de Lycan. Il essaie de contrôler tant bien que mal ses pulsions lunaires. Mais, il a trop tendance à écouter la bête qui vit en lui. Et cela peut lui attirer des ennuis parfois. Tout cela et aussi grâce au fait qu’il n’est pas du genre à insister. A l’opposé d’être têtu, il sait abandonner au bon moment. Préférant aller ailleurs quand la situation devient incontrôlable. Il fait partie d’une meute mais est surement le membre le plus extériorisé de cette dernière. Il aime prendre parfois ses distances mais respecte, veille toujours sur le loup alpha de la bande. Son attention aux rumeurs étant la clé de voute de la survie de sa meute. Savoir quand partir avant que les chasses et les battues commencent.



Défauts :Il ne sait pas se défendre quand on l’accuse. Il aime jouer les fauteurs de trouble dans les villages trop calme mais à l’image du jeu Loup-garou, c’est-à-dire, en essayant de ne pas se faire repérer. Il est facilement séduit par les besoins de la bête qui est en lui.
Qualités : Il a le don d’être la dernière personne soupçonnée. Il est patient et a un bon instinct de survie.

Histoire :Dire d’où viens Ulv est compliqué. Surement dans les terres plus au nord de ce monde. Près d’un rivage. Son père était illustrateur et sa mère romancière. Il a passé son enfance dans une petite ville côtière calme et paisible ou jamais rien ne se passait d’étrange. Si ce n’est les histoires et affaires locales à propos de la politique communale (Agrandir le port, paver les rues les plus boueuses, le boulanger voulant que le vendeur de poissons aille vendre son poisson ailleurs, …). Puis, un jour, vers ses vingt ans, tout bascula. Une rumeur coula selon laquelle une personne avait été retrouvée morte sur la plage, à l’orée de la forêt environnante. Tous pensaient à un loup. Et l’événement terrible n’eut pas de redondance. Les étrangers allant et venant dans le bourg, personne ne vit quelque chose d’alarmant.

Puis, un soir, alors qu’il buvait avec quelques amis dans une taverne chaude et accueillante, il fit la rencontre avec une jeune femme qui lui tapa dans l’œil. Faut dire, elle semblait venir d’ailleurs et il avait une attirance particulière pour les choses nouvelles. Alors, quelques verres et conversations plus tard, ils prirent une chambre et consumèrent leurs désirs. Jusque-là, rien d’anormal. Les jours s’écoulèrent et il n’entendit plus vraiment parler de son coup d’un soir. Jusqu’à ce que cette dernière réapparaisse la journée précédent une nuit de pleine lune. Ils passèrent la journée ensemble, puis la nuit et aux détours d’une ballade nocturne, faisant mine de vouloir prendre un bain de minuit, pour qu’elle puisse s’éloigner à l’écart, elle se transforma et de ce stratagème en vint à l’objectif de la journée : le mordre. Sur le coup, il cru avoir été attaqué par une louve et ne comprit pas de suite, pensant que sa compagne avait fuit en ayant vu la bête. Mais après maintes recherches, pas moyen de la retrouver. Il avait l’habitude de ses disparitions soudaines et se disait qu’elle devait avoir trouvé un coin à l’abri. Mais la chose le tracassait et les jours se suivirent, une sorte de maladie le prenant de vitesse. Ses parents inquiets pensèrent que la blessure s’était infectée. Et bien incapable de faire baisser sa fièvre, ils mirent toutes leurs prières dans un miracle. Et les dieux répondirent à leur appel, car la fièvre sembla retomber et le jeune homme retrouver bonne santé.

C’est ainsi que Ulv était devenu Lycan. Une part de loup grandissait en lui. Sa meute vint le chercher avant sa première transformation. Et chose surprenante, la jeune femme avec qui il avait pu passer un peu de temps était parmi eux. Elle lui expliqua qu’elle l’avait traqué régulièrement, l’observant jours et nuits. Que quelque chose en lui l’avait charmé et que le désir de lui faire rejoindre la meute était trop grand. Qu’il était Lycan maintenant et qu’elle voulait courir dans la neige avec lui lors de la prochaine lune.

Au départ, il eu du mal à accepter sa condition. Il savait qu’il ne se contrôlait pas et avait peur de faire du mal à ses proches. Aussi décida-t-il de prendre la route, d’acheter une charrette pour vendre les livres de sa mère et de la boutique de ses parents partout dans le monde. Et c’est ainsi qu’à partir de livres, il finit par vendre d’autres choses. Des choses dont les gens avaient besoin. Puis peu à peu, après s’être transformé en Lycan, il finit par se transformer en rétameur ambulant. Allant de villes en villages, apparaissant au bord des routes là où les gens avaient le plus besoin de lui. Ils leurs donnaient quelque chose de précieux et lui, leur rendait quelque chose d’utile sur le moment. Tel était le métier de rétameur. Mais il ne restait jamais loin de sa meute car au plus profond de lui, il ne pouvait s’empêcher de jouer au jeu du loup-garou avec eux. Comme si le besoin de faire des pieds de nez aux chasseurs été indispensable pour pimenter la vie ordinaire d’un lycan.

Revenir vers « Tenaka »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité

cron